Présentation de la Communauté de Communes du Val du Beuvron L'agenda de la CCVB Les projets de la CCVB Recherchez sur la CCVB Carte Interactive de la CCVB Contactez nous
 
  Le crot rond  

Mairie d' AUTHIOU : 58700

Téléphone/fax : 03.86.60.15.11

Internet : mairie.authiou@wanadoo.fr

 

Jour et horaires d’ouverture : Mercredi de 9H à 12H30

Personnes à contacter :

 Le maire : Monsieur Pierre De Becque 

 

La commune d’Authiou, d’une superficie de 731 hectares, Altitude : 321 m, est située à :  8 kms du chef lieu de canton :

Brinon-sur-Beuvron, elle fait partie des 21 communes qui composent la Communauté de Communes du Val du Beuvron.

(Arrondissement de Clamecy, Département de la Nièvre, Pays Nivernais-Morvan, Région Bourgogne)

 

La commune est propriétaire de 2 ha de terres labourables. Il n’y a aucun cours d’eau.                        

 

A Authiou se rajoutent deux hameaux : Soffin et Les Brosses

Nombre d’habitants permanents : 34            (recensement de 1999 )        

(une vingtaine d’habitations permanentes, les autres sont des résidences secondaires)

La commune met en location : deux logements. 

 

Nom des habitants : Les Authiounois

 

Origine du nom : 

-          Du latin Altus Oculus, haute clairière ou clairière de la hauteur.

-          Du celte Altolio (en 1121) clairière élevée.

 

Bref historique :

 

Au IXe siècle, sous Charlemagne, après le défrichement, les moines ont établi un monastère dont la toponymie ne propose actuellement que la dénomination « Champ-des-Moines » pour désigner un pré, près de l’église.

 

Placé sur le parcours des fondations de Cîteaux et de Cluny, halte pour les pèlerins de Compostelle, Authiou ne conserve rien de cette présence, sauf l’église romane du XIIe siècle, l’une des plus anciennes de la région, et selon la légende, un souterrain en direction de Montenoison.

 

Curiosités à découvrir :

 

Authiou, « village fleuri », a obtenu sa première fleur en 1999, et l’a conservée depuis en créant de nouveaux lieux fleuris : parterres, bordures, embellissement des lavoirs…

 

Magnifique panorama sur les vallées environnantes : la chaîne du Morvan et les Vaux de Montenoison, très beaux paysages et maisons rurales anciennes à voir au cours des promenades.

  

-          Les trois lavoirs : Ont été tous les trois restaurés : 1 à Authiou et 2 à Soffin

 

- A Soffin :

 - Le lavoir à ciel ouvert 

 

En face de ce lavoir : Le Crot-Rond du XVIIIe siècle : une mare qui était réservée au rouissage du chanvre.

Cette mare, dallée et pavée, en forme de cuvette de 8 mètres de diamètre, est située en dessous du lavoir à ciel ouvert dont elle utilise la source.

Cette grande cuvette, que nous n’avons pas coutume de rencontrer, a été construite en entonnoir, sa profondeur au centre est d’environ 1 mètre 60. Elle est la seule du genre à subsister dans le canton.

 

(Le chanvre est une plante textile qui nécessite diverses préparations avant d’être filé. L’ immersion dans l’eau, ou rouissage, détruit la matière gommeuse qui soude les fiches, écrasées ensuite par broyage).

De ce plan d’eau on peut admirer l’étendue du paysage qui est remarquable.

 

-          Le puit communal du XIXe siècle :

Il est situé en face de l’église, selon les caractéristiques du XVIIIème siècle, ce puits possède un toit formé d’une dalle de pierre placée sur un support en fer forgé du XIXème siècle.

-          Les vestiges d’anciens fours à pain :

 Ils sont situés près de l’église, adossés au mur de l’ancien cimetière,  provenant peut-être du monastère.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Divers :

- Le Festival "Chemin des Arts" a lieu au mois de juillet- proposant des stages de danses variées destinés à tout public ainsi que des concerts et expositions... (voir dans la rubrique "agenda" - )

  Anciens fours à pain  

Patrimoine religieux :

 

-          L’église romane Saint-Sulpice du XIIème siècle :

 Elle a été restaurée au XVème siècle puis au XIXe, les vitraux du XIXe siècle ont été refaits à l’identique.

Plusieurs parties de l’église sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, à savoir :

Le chevet de 1130, la Chapelle de la Vierge du XVe siècle, le beau et haut clocher du XVIe siècle et les fonts baptismaux du XIIIe siècle.

 

-          Trois croix de cimetière : 

- Une en monolithe (vers le XVIe siècle), située auparavant contre l’église, déplacée au début du XXe siècle.

- Une située près du nouveau cimetière.

- Une refaite à l’identique, à Soffin, située sur la Départementale 145.

 

 

Dans l’église :

 

- Des médaillons en verre du XIXe siècle ont été insérés sur les vitraux pour parfaire la décoration intérieure.

 

-          Dalle de la source du XIIème siècle :

En pierre de bourgogne (60x150cm)

Selon la tradition, l’église romane est construite sur une source, elle fut récupérée par l’église. Une ouverture scellée avait été aménagée dans la dalle, devant le chœur pour en faciliter l’accès.

 

-          Un banc du XIIIème siècle :

En bois de chêne (L. 115 cm) - ce banc doit sa conservation à la qualité de son bois. Il est légèrement plus court que les bancs plus récents.

 

-          Les fonts baptismaux datent du XIIIème siècle : ils sont en pierre (H. 115 cm)

 

-          Le Christ en croix de 1920 :

En bronze et bois, cet ex-voto a été offert par la famille Siramy, pour rappeler le sacrifice de ses deux fils morts au cours de la Première Guerre Mondiale.

 

 

Ouverture de l’ église pour visite : L'église est ouverte quand le temps le permet durant l'année et du 2 juin au 30 septembre de 10h à 18h. S'adresser à M. et Mme CONREUR, face à l'église, impasse du puits: 03.86.20.69.94.

 

      Quelques messes y sont célébrées (2 ou 3 fois par an)

 

 

Ouverture de la station-service de Brinon sur Beuvron

La station service de Brinon sur Beuvron est ouverte, rue du père castor, direction Saint Révérien. Elle est constituée d'une station de carburant VL PL, d'une station de lavage, d'un aspirateur, d'un gonfleur et d'une borne camping car. Pour mieux vous servir vous pouvez vous procurer des cartes d'abonnement ou prépayées à la CCVB.