Présentation de la Communauté de Communes du Val du Beuvron L'agenda de la CCVB Les projets de la CCVB Recherchez sur la CCVB Carte Interactive de la CCVB Contactez nous
 
  Château Brinon avec moutons  

 

Mairie : 58420 Brinon sur Beuvron

                                    Téléphone/Fax : 03.86.29.67.44 

                                                            Internet : mairiebrinonsurbeuvron@wanadoo.fr

 

Jours et horaires d’ouverture :

Lundi et jeudi de 9 H à 12 H et de 14 H à 18 H

Mercredi de 14 H à 18 H

Permanences de Madame le Maire le Mercredi de 10H à 12H

  

Personnes à contacter :

 

Le maire : Mme DOUBLOT Yvette

1er Adjoint: M. COLOMINES Gérard

 2 ème Adjoint: Mme DOUBLOT Monique 

 

La commune de Brinon-sur-Beuvron est le chef lieu du canton, elle fait partie des 21 communes qui composent la Communauté de Communes du Val du Beuvron.

(Arrondissement de Clamecy, Département de la Nièvre, Pays Nivernais-Morvan, Région Bourgogne)

 

Sa superficie est de 806 hectares, son altitude : 212 m

 

Cours d’eau : Le Beuvron et son affluent Le Corneau

 

1 hameau : Courcelles est rattaché à la commune.

 

Nombre d’habitants permanents : 222 habitants (population légale 2006)  

 

Nom des habitants : Les Brinonnais

 

Origine du nom : de l’anthroponyme gaulois Briennos

 

Bref historique :

 

A l’origine, le village abrite la Villa d’un colon, le village s’appelle alors : Villa Briennonis.

Les Alamans séjournent dans ce village pendant les invasions, il prend alors le nom de : Brinon-les-Alamans (déformé en Brinon les allemands), par décret en 1898 il est autorisé à s’appeler Brinon-sur-Beuvron.

 

Autour d’une demeure agricole construite au XIIIe siècle, le bourg se développe. Le Seigneur d’Aunay transforme cette demeure en maison forte, qui est remplacée, à la fin du XVe siècle, par un château édifié par la famille de Rabutin.

Cette seigneurie dépendait de la baronnie d’Huban, ce qui gêna au développement du village.

Grâce à sa situation géographique centrale, Brinon devient chef-lieu de canton en 1805.

En 1830 des routes sont construites, permettant ainsi le désenclavement de la commune.

 

Curiosités à découvrir :

 

-          Le château de Brinon : XVe – XVIIe siècles 

Sur les structures d’une ancienne maison forte, la famille de Rabutin édifie le château et fait élever les tours d’angle, deux corps de logis sont construits, flanqués d’une tour ronde et d’une tour carrée. Un bâtiment avec un toit à la Mansart, prolonge une aile en retour d’équerre.

Il est remanié au XVIIe siècle et conservé jusqu’au début du XIXe siècle par les de Jaucourt, au moment où la sœur de François Arnail de Jaucourt l’apporte en mariage à François de Baschi, Comte de Cayla.  C’est leur belle-fille, née Zoé Victoire Talon, devenue Comtesse Cayla qui devient l’égérie de Louis XVIII.

 

Depuis une quarantaine d’années, une famille séjourne dans ce château, elle a entrepris une très belle restauration et prête son parc lors de différentes manifestations culturelles.


-          Le colombier : XVIIIe siècle à Courcelles

 

Le village de Courcelles était indépendant de Brinon, il reste un seul vestige de la châtellenie de Courcelles : un colombier qui, selon le décret de l’Etat révolutionnaire, aurait dû être démoli.

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Personnages célèbres ayant "marqué" la commune :

- Paul Faucher (1898 – 1967), nivernais, inventeur de l’album moderne pour enfants, créateur de la célèbre collection : du Père Castor, publiée dès l’origine par Flammarion.

Installé à Brinon entre 1943 et 1946. Avec trois illustrateurs : Belves, Pechard et Guilcher, il prépare tous les albums qui sortent à ce moment là, ainsi que ceux édités les années suivantes, « La chèvre de Monsieur Seguin » en est un.

En 1946 il crée l’atelier éducatif du Père Castor à Brinon.

Mondialement connu, il reçoit le prix européen du livre en 1962.

 

- Le chevalier, Louis de Jaucourt (1704 – 1779)  travailla plusieurs années au château de Brinon lorsqu’il venait séjourner chez son frère l’été. Transportant avec lui sa bibliothèque, auteur d’articles scientifiques de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert dont il a rédigé près de la moitié des articles des derniers tomes (18000 pour un total de 72000, au point d’être nommé «l’esclave de l’Encyclopédie» http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_de_Jaucourt

 

  Vue générale de Brinon-sur-Beuvron  

Patrimoine religieux :

 

-          L’église Saint Etienne : XVIe siècle

L’église est à nef centrale, bordée de chaque côté d’allées se terminant par deux petites chapelles. La voûte du chœur date des XII et XIIIe siècles, le chevet à pans coupés possède trois vitraux de Lobin  (maître verrier de Tours).

 

Dans l’Eglise :

 

-          La statue de Saint Etienne : XVIe siècle en pierre polychrome (H. : 110 cm)


-          Les vitraux du chevet : XIXe siècle

Ils ornent le chevet à pans coupés du XVe siècle, Saint Etienne et Saint Pierre sont représentés sur le vitrail du centre.

 

-          Le lustre : XIXe siècle

Ce lustre en cristal et en bronze, a été donné à l’église au XIXe siècle. Il est accroché à la voûte du chœur, fixé à une poulie, ce qui permettait de le descendre afin d’allumer les bougies.

 

 

- Pour les visites, l’église est ouverte sur demande (se renseigner auprès de Madame Guyoux à Brinon)

 

- Des messes sont célébrées tous les dimanches et les jours carillonnés.

 

 

 

Ouverture de la station-service de Brinon sur Beuvron

La station service de Brinon sur Beuvron est ouverte, rue du père castor, direction Saint Révérien. Elle est constituée d'une station de carburant VL PL, d'une station de lavage, d'un aspirateur, d'un gonfleur et d'une borne camping car. Pour mieux vous servir vous pouvez vous procurer des cartes d'abonnement ou prépayées à la CCVB.